Les Instruments IFR : Arc DME

De WikXPlane
Introduction ADF VOR Arc DME ILS GPS


Sommaire

ARC DME.

Adaptation et copie d'écran par Roland des tutos ARC-DME de Milan et de Lebuitre.


La pratique de l’Arc DME est un ensemble d’opération technique qui nécessite des connaissances déjà acquises en simulation avionique.


Or le débutant venant d'acheter X-plane, souhaite généralement s’essayer à tel ou tel exercice sans avoir préalablement passé par les étapes précédentes d’apprentissage. Certes dans le vie réelle de l'élève pilote, avant de se lancer dans une telle aventure, il ne faut pas sauter des étapes et commencer par le B.a.Ba, mais dans le monde de la simulation, le débutant toujours pressé, n’est pas obligatoirement raisonnable.


Si dans un premier temps, il va tenter d'utiliser les très bons exercices présents sur le site X-Plane.fr ou suivre les explications du Wiki, rapidement il se rendra compte que les explications sont techniques, que certaines procédures sont absentes et ceci pour un bon motif logique précisé ci-dessus : ces connaissances devraient être acquises précédemment et, au final, la conclusion inévitable sera de ne pas arriver à réaliser l’exercice.


Pour certains débutants, cette situation peut générer une démotivation. Situation d’autant plus délicate que contrairement à ces concurrents, X-Plane n’est accompagné d’aucun manuel de base et oblige à faire de longues recherches sur le Web.


Aussi la présente démarche, basée sur les tutos existants, est une adaptation/ré-écriture pour «grand débutant» abordant l’ARC-DME dont l'esprit et de tenter de proposer un module d’apprentissage autonome dans le sens où il s’auto suffira à lui-même et permettra au débutant d’arriver au résultat du sujet abordé s’il suit le pas à pas.


Bien entendu pour suivre les règles du pilotage, il conviendra surtout de se référer aux tutos réalisés par les spécialistes.


Matériel et système utilisé :

Les copies d’écran et les exercices sont réalisés avec :
- iMac sous système Snow Léopard et 4Go de Ram.
- X-Plane 9.60R2.<span style="color: rgb(255, 0, 0);" />
- SabreLiner-Milan.

Attention : le pilote automatique du Sabreliner de Milan ne marche plus dans les versions suivantes. Dans ce cas, vous pouvez prendre un autre avion et utiliser le même tutoriel en l'adaptant à votre avion.


Préparation :

Télécharger à cette adresse l’appareil que nous allons utiliser : le SabreLiner-Milan

xplanefr.free.fr/2basePilotage/radionav/arcdme/FAE-Sabreliner-Milan.zip 

Après le téléchargement, décompresser le fichier Zip et placer le dossier FAE Sabreliner-Milan dans le dossier X-Plane 9/Aircraft/General Aviation

Appareil04.png


X-Plane place souvent mal les balises sur les aéroports. Avant de se lancer dans l'exercice, nous allons vérifier ce point et apporter les modifications le cas échéant.


Sélectionner l’Aéroport de Nice : Menu/Position/Choisir  Aéroport.
Aeroport01.png
Dans le champ Apt :
- Saisir : Nice

Dans la liste :
-Sélectionner : Nice Côte D’Azur LFMN

Cliquer sur : Aller sur cet aéroport

Aeroport02.png
Dans la carte locale (menu Location/Local Map/onglet Sectional), centrer l'image sur la piste 04L de LFMN. Puis vérifier que la pointe de la flèche représentant le faisceau de l’ILS se trouve bien au début de la piste et que le trait au centre du cône est bien au centre de la piste, sinon l’avion va se poser à coté de la piste.
Voircarte02-1.png

Voircarte02-2.png

Si les points sont correctement placés, ignorer le texte en italique de couleur verte et passer à l’étape suivante.

Si les modifications doivent être réalisées, cliquer sur :
- Editer (en haut à droite de l'onglet)
- L’étiquette de la piste
- Apporter les changements modifiant le dernier chiffre dans les trois fenêtres à gauche "flèches en jaune ".

Pour sauver les modifications : fermer cette fenêtre, quitter X-Plane et relancer la simulation.

Voircarte03.png


Nous pouvons maintenant commencer l'exercice.

Sélectionner l’Aéroport de Nice :
Menu/Position/Choisir Aéroport.
Aeroport01.png
Dans le champ Apt :
- Saisir : Nice

Dans la liste :
-Sélectionner : Nice Côte D’Azur LFMN

Cliquer sur : Aller sur cet aéroport, ou s'il ne vous positionne pas sur la 04L, cliquez sur RWY 04L dans la colonne TAKE OFF.

Aeroport02.png
Sélectionner un appareil :
Menu/Appareil/Choisir appareil
Appareil01.png
Dans le Popup menu sélectionner ;
- General Aviation
- Double-cliquer sur le dossier FAE Sabreliner-Milan
Appareil02.png
Sélectionner :
- Sabreliner.acf
Appareil03.png
Et nous nous trouvons dans l’avion sur la piste LFMN 04L de Nice.
Cockpit1.png


Se mettre en pause : touche P du clavier.

Axe de la Piste et identifiant de l’aéroport de Nice.

Nous allons relever :

- Les fréquences radionavigation d’approche de l’Aéroport de Nice (fréquences de l’ILS et du VOR).
- La direction pour l’atterrissage.
- Le cap d’orientation de la piste.

Menu /Position/voir carte
Voircarte01.png
Avec les boutons en bas à droite, agrandissez la carte.
Cliquer sur la petite étiquette de la piste gauche pour l’activer.
Voircarte02.png
Relever la fréquence de l’ILS de la piste gauche 04L (109,95) sur l’étiquette dont le nom de l’aéroport LFMN 04L est suivi des lettres « ILS ».
ILS01.png
Relever le Cap d’orientation de la piste 04L (gauche) qui pour Nice est orientée au 45.
ILS2.png
L’ILS va donner l’axe d’atterrissage et le sens. Il émet que dans une seule direction. Et sa portée est limitée à 027 nm.
L’avion sera à présenter pour l’atterrissage du côté opposé de l’ILS : (coté ouvert du cône).
ILS4.png
Avant de se présenter dans l’axe d’atterrissage guidé par l’ILS, il faut trouver l’aéroport.
Pour ce faire, on utilise la balise VOR, qui rayonne plus loin que l’ILS et dans toutes les directions à 360°.
Les avions peuvent venir de n’importe où pour se diriger grâce au VOR vers l’aéroport.
Vor1.png
Sur l’étiquette dont le nom de l’aéroport est suivi des lettres « VOR», relever la fréquence du VOR de l‘aéroport de Nice (109,65).
Vor2.png
Nous allons maintenant :
- Programmer le vol pour réaliser un ARC DME qui permettra à l’avion de se diriger vers le VOR.
- Réaliser un virage à une certaine distance de la piste.
- Se présenter face à la piste dans le bon sens, à la bonne altitude et la bonne vitesse.
Arc.png


Placement de l’avion et réglages.

Toujours dans le menu carte, nous allons placer l’avion sur une position pour avoir le temps de réaliser l’ARC DME.


A droite de la carte, saisir dans les champs adéquats les coordonnés suivantes :
- Alt : 5000 pieds
- Speed 00250
- Heading 307 (cap direction VOR AZR 109,65).
Reglage1.png
Avec la souris glisser/déposer l'appareil de l’aéroport de Nice sur le fix PEROK.
(Éventuellement, il faut dézoomer pour faire apparaître le fix : bouton en bas à droite)
Reglage2.png
b
Pour revenir dans l’avion, cliquer sur la fermeture de la fenêtre en haut à gauche.
(Attention de rester en pause, sinon l’avion va réagir sur les réglages).
Reglage3.png


Réglages dans le cockpit.

Rester en pause.

Utiliser les flèches haut/bas du clavier pour basculer entre la vue haute et la vue basse dans le cockpit.

 

- Enlever les freins (touche B pour Break).
Brake.png
- Vérifier que les volets (flaps) sont bien rentré.
Cockpit14.png
- Rentrer le train d’atterrissage (touche G pour Gear).
Cockpit13.png
Tourner le bouton pour régler la vitesse :
- IAS 250
(Certain boutons sont doubles. En approchant le pointeur avec la souris plus ou moins du bouton vers son centre, une flèche plus grande ou plus petite est matérialisée.)
Arc0.png
Cockpit5.png
- ATHR engagé. Le bouton passe au vert et contrôle la vitesse.
Cockpit3.png
- Cliquer sur le bouton NAV1.
- Avec le double bouton de droite, régler dans la fenêtre STANDBY la fréquence de l’ILS sur 109.95.
- Avec le bouton double flèche entre les 2 fenêtres, basculer la fréquence 109,95 de la fenêtre de droite « STANDBY » dans celle de gauche « ACTIVE ».
(souvenez vous, c'est la fréquence de l'ILS de la piste 04L de Nice. Ce réglage est préparé pour la phase d’atterrissage).
Cockpit6.png
- Avec le double bouton de droite régler dans la fenêtre STANDBY la fréquence du VOR sur 109.65.
(VOR AZR est la balise qui nous indique que nous volons vers l’aéroport).
Cockpit7.png
- Cliquer sur le bouton NAV2. La fréquence VOR : 109,65 se place à gauche dans la fenêtre active.
Cockpit8.png
- Placer le sélecteur sur NAV 2.
Cockpit10.png
- Tourner le bouton OBS (flèche verte) pour ramener le Cap au 307 (fenêtre course).
Cockpit9.png
- Engager ALT
(qui peut être orange tant que l’altitude ne sera pas calée sur 5000 après le relâchement de la pause).
Cockpit16.png
- Placer l’altitude sur 5000.
Cockpit15.png
- Flight Dir sur auto.
Cockpit4.png
- Engager le LOC (localiseur). Il sera de couleur orange et passera en jaune lorsqu’il aura capturé la fréquence de la balise.
Cockpit11.png
-Mettre l'EFIS en mode VOR en tournant le bouton en bas à droite.
Cockpit12.png


Relâcher la pause, attention surveiller l'avion .


Approche de l'ARC DME.

L'appareil se dirige ver le VOR 2 de NICE (AZR).
Le VOR 2 est identifié sur l’EFIS par l’icône verte sur le cercle des radiales.
EFIS1.png
Le Localiseur captant la fréquence de la balise passe au jaune et le pilote automatique va diriger l’avion au 307 sur le VOR2.
Arc4.png
La prochaine étape consiste à réaliser le virage à gauche à 90°. Repérez le point fixe GONTO sur l'EFIS et commencez la manoeuvre un peu après (voir plus loin).
Pour ce faire, nous retranchons au chiffre du cap initial 307, l’angle de 90° ce qui nous DONNE un cap au 217.
Arc1.png
Pour faire voler l’avion vers ce nouveau Cap, nous allons placer la ligne violette pointillée de l'EFIS à 90° à gauche de la flèche VOR, c'est à dire dans l'alignement des points blancs.
Pour ce faire, tourner le Bouton HDG Sel et changer le cap 307 au 217.
Arc3.png
Arc2.png
Surveiller la distance DME du VOR2 AZR.
Arc5.png
Lorsque le chiffre indiquant la distance est sur 17 nm, enclencher le bouton HDG SEL.
Arc6.png
Le LOC va s’éteindre.
Arc30.png


Processus de l'ARC DME.

Les chiffres utilisés dans la présente adaptation pour le Cap et les radiales peuvent légèrement différer avec vos exercices. La seule certitude est le départ Cap au 217 et l’arrivée à joindre : la radiale 4. Pas de panique si vos chiffres varient , corriger le cas échéant en suivant l’explication « surveiller la distance ».


Le Pilote automatique va guider l’avion au 217. La ligne mauve du HDG va s’aligner sur le trait et les points blancs.
Cette direction atteinte, on constate que le rectangle violet au centre de la flèche du VOR (le Localiseur) est descendu en-dessous de la flèche centrale.
Arc7.png
Si nous souhaitons vérifier ce qui se passe sur la carte, nous constatons que l’avion a bien négocié le virage à gauche. (utiliser la touche pause avant d’aller en vue carte).
Arc8.png
Tourner rapidement le bouton OBS 2 pour faire monter le rectangle violet jusqu'au niveau du deuxième point blanc au-dessus de la flèche blanche.
Arc9.png
 
Arc10.png
Dans la foulée tourner le bouton HDG pour mettre la ligne pointillée violette en superposition de la ligne des petits ronds blancs.
Arc17.png

Arc11.png
Attendre ensuite que le rectangle violet s'aligne dans la flèche blanche.
Arc12.png
A)
Le virage de l’ARC-DME se faisant sur les radiales de <> 10 ° en 10 degrés.
- Repérer le chiffre du Cap atteint :dans le cas d’espèce 250 ( chez vous il est possible d’avoir un petit décalage ce qui n’est pas grave,
- Surveiller votre distance.
Arc13.png
B)
- Arrondir ce chiffre à la dizaine supérieure (260) et tourner le bouton HDG pour afficher ce chiffre arrondi dans la fenêtre HDG.
Arc17.png

Arc26.png
Le HDG (trait mauve) pointe sur la radiale 260.(26)
Arc28.png
C)
-Dans la foulée, tourner rapidement le bouton OBS 2 pour faire monter le rectangle violet au-dessus de la flèche blanche et aligner les points blancs sur les traits mauves du HDG.
Arc16.png

Arc19.png
D)
Attendre ensuite que le rectangle violet s'aligne dans la flèche blanche.
Nous sommes bien au nouveau cap 260.
Arc21.png
Arc20.png
Refaire les opérations A,B,C,D ci dessus de 10° en 10° jusqu’à la Radiale 4°.
Arc31.png
Surveiller la distance.
Si le chiffre augmente de trop, on s’éloigne de l’aéroport (exemple 21 NM au lieu de 12 NM). Dans ce cas au lieu de faire un virage de 10°, on en fait un de 20°.
A contrario, si nous nous sommes rapprochés à 10NM à la place de 15NM, nous conservons le cap jusqu’à la radiale suivante sans virer.
Arc29.png
En respectant la distance, à l’axe du second virage à 90°, une fois la radiale 40 atteinte, l’avion devrait être en face de l’axe de la piste d’atterrissage.
Virage parfait.png
Si la distance s’est trop éloignée l’avion dépassera l’axe d’atterrissage de l’aéroport.
Virage trop long.png
Si la distance s’est trop rapprochée, l’avion n’arrivera pas dans l’axe d’atterrissage de l’aéroport.
Virage trop court.png
Arrivé au Cap 40, basculer sur Nav1.
Atterrissage0.png
Enclencher le LOC (tant qu’il n’aura pas capté la balise ILS 109,65 il reste à l’orange puis passera au jaune.
Cockpit11.png
Le LOC passant au jaune, l’avion va faire un virage à 90° pour se présenter dans l’axe de la piste d’atterrissage.
Arc22.png
Baisser la vitesse sur 160.
Atterrissage1.png
Commencer à baisser l’altitude à 3000.
Arc23.png
Enclencher le bouton V/S (Vitesse de descente).
Arc24.png
Régler sur –10 (à surveiller et éventuellement à ajuster pendant le vol pour ne pas être trop bas ni trop haut).
Arc25.png
Sortir les Flaps à moitié.
Atterrissage2.png
Baisser le train d’atterrissage.
Atterrissage3.png
Enclencher le Glide Scope(G/S) une fois le LOC passer au jaune, Le G/S est orange tant qu’il n’aura pas capté la balise et va devenir jaune dès qu’il aura le signal de la balise. L’avion va s’aligner, descendre et se poser tout seul.
Cockpit17.png


Une fois l'avion touchant le sol, baisser la vitesse, freiner, prendre le joystick et contrôler votre avion pour rester sur la piste.

Le temps de se familiariser avec l’arc et la distance pour se trouver pile dans l’axe de la piste, une « petite triche" dans l'exercice, consiste à cesser de faire le virage de 10° en 10° une fois le cap au 307 atteint (celui de notre course au départ perpendiculaire à la piste avant le virage de 90° au 217) et une fois le LOC engagé sur Nav1 le pilote automatique va faire à votre place le second virage à 90°.

Outils personnels